MATERIEL D’APPRENTISSAGE ET DE RECHERCHE
POUR LES VISITEURS

Le Musée du Génocide de Tuol Sleng est un musée vivant et détient des sources primaires pour les chercheurs. La recherche s’adresse aux Cambodgiens qui enquêtent sur le destin de leurs proches disparus, elle s’adresse aux enfants et aux jeunes désireux d’en apprendre davantage sur la période khmère rouge, aussi bien qu’aux chercheurs académiques qui souhaitent en savoir plus sur cette terrible période de l’histoire contemporaine. Le musée vise à promouvoir la paix dans l’espoir que ces crimes atroces ne se répèteront pas. Les visiteurs sont vivement encouragés à utiliser toutes les ressources du Musée du Génocide de Tuol Sleng.

Education

Le Musée du Génocide de Tuol Sleng s’engage à promouvoir une meilleure compréhension de la période des Khmers rouges. Le musée vise à encourager la prochaine génération à s’unir afin d’empêcher qu’un nouveau génocide se reproduise au Cambodge ou ailleurs dans le monde. Afin d’atteindre ses objectifs, le musée a créé une équipe pédagogique en 2009. En 2014, cette dernière a considérablement élargi sa programmation interne, ses activités de sensibilisation hors les murs et ses efforts de formation et de renforcement des capacités.

1. Programmes internes

Ces activités sont organisées sur le site du musée pour les visiteurs et comprennent :

La Salle du Lotus blanc

La fleur de lotus est un symbole de paix dans la culture cambodgienne. La Salle du Lotus blanc a été conçue en 2015 pour offrir aux visiteurs un espace et un temps de réflexion ou de méditation afin qu’ils puissent gérer leurs émotions après avoir vu les expositions du musée. La pièce climatisée comporte des nattes et de confortables coussins. Elle compte deux représentations de musique traditionnelle cambodgienne et de chant smot par jour.

La Salle d’activités – visite du musée

La Salle d’activités a été créée en 2015 pour permettre aux élèves du collège et du lycée d’élargir leurs connaissances sur ce qui s’est passé pendant le régime des Khmers rouges. Grâce à des recherches et à des activités interactives, les étudiants sont mieux armés pour comprendre les expositions du musée. En outre, certaines activités encouragent les étudiants à interviewer des membres de leur famille au sujet de leur vie durant cette triste époque, afin de promouvoir le dialogue intergénérationnel et la compréhension. Le musée préfère être informé préalablement par les écoles qui souhaitent utiliser la salle d’activités afin que l’équipe puisse se préparer au mieux à répondre aux besoins des élèves.

Programme de témoignages

Créé pour la première fois en 2015, le programme de témoignage permet aux survivants de S-21 de partager leur histoire avec le public. En 2017, le musée élargira son champ d’action afin d’inclure des témoignages d’autant de survivants qu’il est possible de trouver, en mettant l’accent sur les témoignages de ceux qui étaient des enfants au cours de la période. La série s’appellera “Testimonies of the Khmer Rouge Years through The Eyes of Children and Adults” (Témoignages des années khmères rouges à travers les yeux d’enfants et d’adultes).

Un guide d’activités

Les élèves du secondaire sont l’un des principaux publics ciblés par l’équipe pédagogique. Après avoir constaté le manque d’informations et de documents pour ce groupe d’âge, l’équipe pédagogique a créé un guide d’activités pour les jeunes qui visitent le musée. Le livre fournit des informations adaptées à leur âge sur les expositions du musée ainsi que des activités éducatives visant à promouvoir une meilleure compréhension de S-21 et des étapes qui ont conduit à la création sur ce site du Musée du Génocide de Tuol Sleng. Cette initiative émane d’une coopération entre le musée d’Art d’Okinawa, le Musée de la Paix d’Okinawa et le Musée du Génocide de Tuol Sleng. Cliquez ici pour télécharger.

Conférences & Discussions

Le musée offre deux types de présentations aux visiteurs.

L’orientation des étudiants : de courtes présentations ont été conçues pour organiser des visites de groupes au musée. Elles comprennent une brève séance de présentation des lieux (20 minutes) avant la visite des expositions. Sur rendez-vous, l’équipe pédagogique peut personnaliser ces présentations pour cibler les besoins d’un large panel de groupes. Ces présentations sont très populaires, notamment auprès des écoles, des universités, des ONG, des départements gouvernementaux et des groupes d’étude. Veuillez contacter le musée pour plus d’informations.

Les conférences publiques : Lancées en 2016, cette série de conférences réunit des experts locaux sur l’histoire cambodgienne, depuis la période coloniale française jusqu’à nos jours. Le programme comporte une présentation de 40 minutes suivie de 20 minutes de questions-réponses avec le public. Les conférences sont ouvertes à tous les visiteurs du musée sans frais supplémentaires, avec traduction si nécessaire.

Visites guidées

Tout groupe organisé de visiteurs peut contacter le musée pour réserver un guide qui s’adaptera à l’âge et aux intérêts du groupe.

2. Les programmes de sensibilisation

Ces programmes sont organisés en dehors du musée avec des écoles de Phnom Penh. La méthodologie de l’équipe met l’accent sur les activités interactives de l’apprentissage par la pratique, celles-ci combinant recherche, entrevues, présentation et travail en petits groupes. L’objectif est de sensibiliser les étudiants sur l’histoire de la période khmère rouge et sur l’importance de préserver le site du Musée du Génocide de Tuol Sleng. En outre, nous espérons encourager les étudiants à devenir des messagers de paix pour le musée afin d’empêcher que des crimes de masse se reproduisent.

La première semaine : L’équipe pédagogique visite l’école et expose des informations générales aux étudiants sur l’histoire du Cambodge.

La deuxième semaine : L’équipe pédagogique retourne à l’école, cette fois en se concentrant plus spécifiquement sur la période khmère rouge et l’ancienne prison S-21. Les étudiants se voient assignés des sujets de recherche en petits groupes de travail.

La troisième semaine : Les étudiants visitent le musée avec un guide spécialisé faisant partie de l’équipe pédagogique. Au musée, ils se constituent en petit groupe de travail et entreprennent une activité de recherche interactive conçue par l’équipe pédagogique.

Quatrième semaine : Chaque groupe présente les résultats de ses recherches à la classe. En travaillant ensemble, les étudiants sont en mesure de mieux saisir une vision d’ensemble de la période khmère rouge, de l’avant et de l’après-Khmers rouges.

3. Formations

Engagé dans le renforcement des capacités de sa propre équipe pédagogique, de celles des étudiants cambodgiens et des universitaires ayant récemment obtenu leur diplôme, le musée organise des programmes de formation sur une variété de sujets et de domaines. Parmi ceux-ci, on peut citer un atelier de renforcement des capacités pour les guides, la rédaction de propositions, les méthodologies de recherche pratique et la collecte d’histoires orales. En 2016, le musée a offert une série de formations axées sur les compétences générales en leadership, gestion et administration.