ATELIER DE CONSERVATION

TEXTILES

Plus de 100 vêtements en très mauvais état ont survécu depuis l’époque où le bâtiment servait de camp de torture et d’interrogatoire. Ceux-ci sont maintenant en cours de conservation au musée, lequel est également chargé de fixer les lignes directrices pour le stockage, la préservation, la manipulation, et l’exposition de la collection.

La restauration des textiles au Musée du Génocide de Tuol Sleng est un nouveau projet lancé en 2016. Les textiles sont parmi les matériaux les plus fragiles, ils se détériorent considérablement au fil du temps. Les principales causes (celles qui abîment le plus les textiles) sont les conditions climatiques inadéquates et l’exposition à la lumière et aux agents biologiques. Des pièces telles que des vestes, des shorts, des pantalons, des sacs, des chaussures, de petites sacoches et de nombreux autres objets seront restaurés et préservés dans les années à venir.

L’objectif principal du processus de conservation des textiles est d’éviter une nouvelle détérioration des pièces de la collection. Le nettoyage de pièces de composition hétérogène, y compris des tissus combinés avec du cuir, du parchemin, de l’os, du verre, du bois ou du métal, est la tâche la plus difficile des conservateurs. Après le nettoyage, les textiles endommagés doivent souvent être attachés à un tissu de maintien similaire teinté de manière à correspondre à la pièce d’origine. Lors de la restauration de certaines pièces, les fragments manquants doivent être reconstitués en appliquant exactement les mêmes techniques que la pièce d’origine, c’est-à -dire en utilisant des fils et des teintures similaires. La reconstitution d’un textile dans sa forme initiale est fastidieuse et prend beaucoup de temps. Mais ce processus est nécessaire. Les pièces reconstituées sont alors très proches du modèle original, et le processus de reconstitution et de restauration rend les pièces plus fermes et plus fortes; donc plus durables.

Le musée a l’intention de créer une base de données exhaustive de ces textiles, mise à jour au fur et à mesure de nos recherches. La base de données comprendra des images numérisées des pièces de la collection, qui seront à terme disponibles en ligne à des fins de recherche. Notre objectif est de présenter en ligne plus de 2000 éléments.

Pour plus d'informations: